Cette fois-ci… cette fois-là…

Premiers pas au Japon à l’ère moderne : février 2011. Retour juste avant Fukushima. Derniers pas : février 2020. Retour juste avant Covid19. Nos premiers pas ont été les derniers, pas posés dans le quartier de Meguro, sud-ouest moins connu de Tokyo, quartier discret, aéré, à la faible densité. Il est tard, ou tôt, impossible […]

La soupe populaire

  Le parc de Yoyogi, petit poumon tokyoïte, s’aborde différemment suivant que l’on arrive du nord ou du sud. Depuis le nord, on quitte l’arrogant Shinjuku, sa gare, ses administrations, ses hôtels, ses bars et ses bordels pour se retrouver froidement enserré au milieu des grands arbres qui vous mènent au sanctuaire Meiji,  sombre descente […]

Orgie de tofu

Alignons pour démarrer quelques stéréotypes : au Japon, pays de l’uniformité forcée, de l’agrément constitutionnel, de la vie sociale sous contraintes sous-tendues de non-dits, on se doit d’être d’accord. De participer. De plaider la cause du peuple tout entier, du pays en son ensemble. Aucune individualité, aucune hérésie ne sera tolérée. La règle est la […]

Dans le secret des dieux lares

Tout m’est revenu sur une aire de l’autoroute Kan-Etsu en direction de la petite ville de Saku et, plus loin, des Alpes japonaises. Au restaurant, rien de tentant, d’ailleurs M… et moi, on avait mieux à manger qu’un ramen à péage. Dans la voiture, nous attendaient dans un petit sac en papier deux onigiri transportés […]

Le monde à l’envers

Paris, le 2 février 2020. Ou mieux : Paris, 02.02.20.20. Se mélanger. Tout s’inverser. Le jour et la nuit. Petit déjeuner vers 20h. Dîner à 2h. Sieste du matin. La nuit et le jour. Dormir à midi. Manger à minuit. Le palindrome calendaire. Ce jour-là, le repas se décline autrement. Tissé, entremêlé, ingérant et marchant, […]

La piste secrète

L’idée, au départ, était d’un Libanais. D’une belle assiette de couleurs vives, de saveurs citronnées et relevées, d’odeurs d’herbes fraîches et de viande rôtie. D’un Libanais, certes, mais de haut rang. Un houmous avec du level, un taboulé avec de l’allant, un moutabal bien fumé qui ne croule pas sous son tahini. Un Libanais, avec […]

Un refuge à Paris

Cloué en ville l’urbain manque de grandeur. D’altitude. De profondeur de vue. Toute élévation rendue difficile par les étages, la population, les noirs nuages des voitures. Le monde hébété, agité, excité, les touristes, les errants, les travailleurs. Cloué en ville l’urbain a besoin de percées mais souvent l’ignore, absorbé qu’il est par la contemplation de […]